Antibiotiques

Le rôle des antibiotiques dans les maladies de l’adulte

 

Les mycotoxines sont des toxines (poisons) élaborées par des champignons microscopiques. (Définition Wikipédia)

Les antibiotiques non synthétiques sont des mycotoxines. Ce sont les déjections toxiques de moisissures. La pénicilline est sans doute le meilleur exemple. La pénicilline correspond à la substance toxique fabriquée par le champignon Pénicillium.

Les antibiotiques affaiblissent le système immunitaire

Alexandre Fleming, le chercheur qui a découvert la pénicilline, essayait de cultiver des bactéries dans son laboratoire. Accidentellement, une moisissure contamina le pétris où se trouvaient les bactéries.

La moisissure( pénicillium) produisit une substance (la pénicilline) qui tua toutes les bactéries, lui laissant ainsi le champ libre pour utiliser à son propre compte tous les nutriments qui auraient normalement servi à nourrir les bactéries. Grâce aux nutriments ingérés, le champignon produisit encore plus de pénicilline.

Lorsque nous prenons des antibiotiques, puisque les antibiotiques sont des mycotoxines, ils agissent dans l’intestin exactement comme ils ont agi dans le pétris d’Alexandre Fleming. Ils tuent toutes les bactéries qui lui sont sensibles.

Pourquoi ?

“Parce que le rôle des mycotoxines est de supprimer tous les concurrents du champignon qui les produit afin de lui assurer sa survie car les champignons, comme tous les parasites, n’ont pas de système immunitaire comme nous, humains, pour les défendre. Ce sont les toxines qu’ils fabriquent, qui les assistent et assurent leur survie. Ces toxines affaiblissent le corps de l’hôte infecté, tuent les germes qui rivalisent pour la nourriture et altèrent le système immunitaire de l’hôte, de sorte que le parasite puisse maintenir sa résidence tout en évitant une attaque normale des cellules immunitaires de l’hôte. Elles peuvent même endommager l’ADN humain, un processus qui peut conduire au cancer.

Puisque les antibiotiques sont des mycotoxines, peut-être pouvons-nous maintenant définir une immunité compromise comme pouvant s’appliquer à toutes personnes ayant déjà pris des antibiotiques.” (The Fungus Link, vol 2, Doug A. Kaufmann).

La dysbiose ou déséquilibre de la flore intestinale

La prise d’un antibiotique a un impact direct sur la flore intestinale. L’antibiotique détruit les bactéries qui lui sont sensibles rompant ainsi l’effet de barrière et favorisant la pullulation de germes pathogènes.

C’est le phénomène de dysbiose associé aux antibiotiques:

VIDEO:

http://www.microbiote-intestinal.fr/dysbiose

Ce déséquilibre du tube digestif engendre des pathologies comme le syndrome de l’intestin irritable et joue un rôle dans l’émergence d’autres maladies

Voici l’extrait d’un article de « Passeport Santé »

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=tube-digestif-role-dans-emergence-maladies-p4

Tube digestif : son rôle dans l’émergence des maladies

« La paroi intestinale régule l’immunité grâce à la présence de lymphocytes T régulateurs spécifiques. Mais elle abrite aussi de nombreux virus ou des bactéries qui détruisent le mucus et pénètrent en profondeur, notamment avec la prise d’antibiotiques.  L’atteinte de la muqueuse enclenchera une baisse de l’immunité et une malabsorption qui favorisera l’expansion des virus. Ce cercle vicieux infectieux, amplifié par le stress et les carences nutritionnelles, accroît la survenue d’autres infections. Le virus prépare le terrain, la bactérie profite des dégâts.

La bactérie consomme les sucres laissés disponibles  par la malabsorption, produit des graisses et encombre le foie, baisse l’immunité en générant une inflammation  chronique, signal d’alerte de l’organisme qui tente de se défendre,  et… favorise la réinfestation virale et la fragilité immunitaire.

Syndrome métabolique, syndrome dépressif, infertilité, la faute à la flore

On assiste petit à petit au développement du syndrome métabolique (hypertension artérielle, diabète, hypercholestérolémie), à l’installation d’une immunodépression chronique, à la survenue de maladies auto immunes : un épithélium agressé en continu stimule en permanence le système immunitaire, qui finit par produire des globules blancs auto-réactifs (TH17), avec pour conséquence, l’apparition de maladies auto-immunes. En cas d’immunodépression majeure, on pourra voir apparaître des cancers… » http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=tube-digestif-role-dans-emergence-maladies-p4

Quelles solutions :

Toujours d’après Passeport santé :

« En rétablissant les fonctions optimales (bonne vidange du tube digestif, foie bien dégagé), les muqueuses digestive et utérine peuvent retrouver une bonne qualité et une bonne fonctionnalité. L’ovulation s’en trouve améliorée.

La bonne santé digestive permet de restaurer une bonne immunité sans phénomène inflammatoire, ce qui prévient également les fausses couches.  L’immunodépression est transmise de la mère au fœtus, d’où l’importance d’assainir la flore avant la conception. »

Si vous avez pris des antibiotiques dans le passé ou si vous êtes sous traitement, voici les probiotiques que vous pouvez prendre pour restaurer votre flore intestinale et pour vous protéger.  Ne pas prendre en même temps que les antibiotiques.

Vous pouvez acheter ces probiotiques sur Amazon, ils sont d’excellente qualité.

Mercola Complete Probiotics (prendre 2 gélules par jour)

 

Avertissement: demandez l’avis de votre médecin.

Recherches utilisées pour trouver cet articleproprietes des globules blancs auto-reactifs th17,role des antibiotiques dans lorganisme
Posted in Antibiotiques and tagged , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *