Dentifrice au fluor

Le fluor : un poison mortel

Tout le monde croit que le fluor, c’est bon pour les dents, ça les renforce et les protège des caries. Et bien, rien n’a jamais été plus faux !

D’après le scientifique Dr Robert Carton : « la fluoration est une des plus grandes escroqueries scientifiques de ce siècle, si ce n’est de tous les temps. »

En France, on a arrêté d’ajouter du fluor dans l’eau du robinet depuis 1985 mais par contre depuis cette date, on rajoute du fluor au sel et les dentifrices au fluor sont toujours commercialisés.

Dans tous les pays anglo saxons, la fluoration de l’eau est toujours pratiquée.

D’où vient cette pratique de rajouter du fluor dans l’eau, le sel, les aliments, les dentifrices etc ? A quoi ça sert ?

D’après l’article de Romain Loury dans le journal de l’environnement, http://www.journaldelenvironnement.net/article/eau-du-robinet-la-fluoration-a-double-tranchant,55894

on note que : « Menée pour la première fois en 1945 à Grand Rapids (Michigan), la mesure avait pour principal objectif d’améliorer la santé dentaire des consommateurs. Avec des résultats plutôt positifs, comme l’a révélé Public Health England, organisme britannique chargé de la santé publique, en 2014: dans les zones où l’eau du robinet est fluorée, on observe 28% moins de caries chez les enfants de 5 ans. »

On observe toutefois aussi dans ces mêmes régions un nombre accru d’hypothyroïdie. En effet, le fluor empêcherait l’iode de se fixer en se substituant à lui. Or l’iode est indispensable au bon fonctionnement de la glande thyroïde, par contre, aucun organe n’a besoin de fluor pour bien fonctionner.

Alors, le fluor est-ce bon ou mauvais pour la santé ?

Dans les années 1920, la fabrication de l’aluminium, due en grande partie à l’industrie florissante des boites de conserve, était en plein essor. Mais cette fabrication d’aluminium entraînait une production massive de déchets toxiques fluorés. Le plus gros dilemme qui se posait aux industriels était le coût énorme du recyclage de ces déchets dangereux. Au lieu de les recycler et de perdre de l’argent, ils ont décidé de vendre le fluorure de sodium comme insecticide et poison pour rat.

L’idée d’introduire du fluor dans l’eau potable vient de la famille Mellon, aux États-Unis, qui dirige le cartel de l’aluminium ALCOA . La lignée des Mellon est très importante. Ce sont des amis intimes de la famille royale d’Angleterre et, par le réseau, ils dictent la politique US.

La première fois que de l’eau potable a été fluorée, c’était dans les camps de concentration de l’Allemagne nazie. La Gestapo ne pensait pas aux présumés bienfaits du fluor sur les dents des enfants. Du fluorure de sodium était ajouté à l’eau afin de rendre les humains stériles et forcer les prisonniers des camps de concentration à demeurer dociles. (Source : The Crime and Punishment of I.G. Farben – Le crime et la sentence de I.G. Farben de Joseph Borkin).

Il est à noter aussi qu’à la fin de la seconde guerre mondiale, les chimistes de la Gestapo n’ont pas été jugés et condamnés. Ils ont été rapatriés aux États-Unis et embauchés par la Fondation Rockefeller. I.G Farben est devenu Monsanto.

Voici une lettre qu’un chimiste nommé M. Charles Perkins a envoyée à la Lee Foundation for Nutritional Research (Fondation Lee pour la recherche en nutrition) de Milwaukee, Wisconsin, le 2 octobre 1954 :

« Dans votre lettre du 29 septembre, vous me demandiez plus de documentation sur une déclaration que j’ai faite dans mon livre The Truth About Water Fluoridation (La vérité sur la fluoration de l’eau), comme quoi ce serait le communiste russe Kreminoff qui aurait importé en Angleterre l’idée d’ajouter du fluor à l’eau.

Dans les années 1930, Hitler et les Nazis  envisageaient d’imposer une philosophie nazie de pangermanisme au monde entier. Les chimistes allemands avaient mis au point un plan très ingénieux de grande portée permettant de contrôler la masse. Ils l’ont présenté à l’état-major allemand et il a été adopté. Ce plan consistait à contrôler la population de n’importe quel endroit en contaminant les réserves d’eau potable. De cette façon, ils pouvaient, entre autres, contrôler la population de régions entières et réduire la population en ajoutant des substances à l’eau causant la stérilité chez les femmes. Dans ce projet de contrôle de la population, le fluorure de sodium occupait une place de choix. » (…)

L’ingestion régulière de quantités infinitésimales de fluor réduit la capacité d’une personne à résister à la domination en empoisonnant et en intoxiquant lentement une certaine partie du cerveau. Cette personne devient donc soumise à la volonté de ceux qui désirent la gouverner. » (Une lobotomie légère pratique).

L’eau n’est pas fluorée pour améliorer la santé dentaire des enfants. Si c’était la raison véritable, cela pourrait se faire beaucoup plus facilement à des coûts moindres et de façon plus efficace. La fluoration de l’eau a comme but véritable de contrôler et dominer la population plus facilement et de lui faire accepter la perte des libertés individuelles. »

Contrairement à la croyance populaire, le fluor ne prévient pas les caries. Des études scientifiques ont montré que le fluor était neurotoxique https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3491930/  était cause d’infertilité https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8169995  et provoquait l’ostéoporose et le cancer. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10077350

Le fluor endommage le système immunitaire, digestif, respiratoire ainsi que les reins, le foie, la glande thyroïde et le cerveau provoquant des troubles mentaux comme l’autisme.

« Le fluorure de sodium est un répressif majeur des fonctions intellectuelles rendant à la longue les gens dociles et serviles, voire carrément stupides C’est l’un des composants du Prozac (antidépresseur) et du gaz Sarin, qui fut employé au Japon dans la fameuse attaque du métro. Il diminue la longévité et ramollit les os. Ce fluorure de sodium, c’est le « Fluor » que vous trouvez dans votre dentifrice ou celui de vos enfants. »Dr Michel Dogna

Nos dentistes ont dû subir un véritable lavage de cerveau pendant leur formation pour encore conseiller des dentifrices au fluor pour la santé des dents et des gencives. Remarquez, il y a juste quelques années, les dents dévitalisées étaient encore « plombées » et les amalgames étaient faits avec du mercure.

Les dentistes font partie des plus gros pollueurs de la planète mais on n’en tient pas compte.

Que se passe –t-il quand on ingère du fluor ?

Une fois dans le corps, le fluor détruit les enzymes en modifiant leur forme. Le corps a besoin de milliers d’enzymes pour les échanges et les réactions chimiques au niveau des cellules. Sans les enzymes, nous serions tous morts. Les enzymes sont un peu comme une clé qui ouvre la serrure de la porte des cellules. Cependant, une fois que le fluor détruit la forme de l’enzyme « clé », celle-ci ne peut plus ouvrir la « serrure « de la cellule et le corps ne reconnaît plus l’enzyme. Ces enzymes endommagées peuvent mener à une rupture de collagène, à des dégâts dans l’ADN et à une suppression du système immunitaire, d’où un squelette plus fragile et une plus forte probabilité de cancers.

Ce que vous pouvez faire 

  • Acheter des dentifrices sans fluor et du sel non fluoré. Les sels fluorés prennent la place de l’iode nécessaire à la glande thyroïde pour fonctionner. Forever bright toothgel

  • Consommer des aliments riches en iode ou un complément alimentaire iodé.
  • Prendre beaucoup de magnésium et de la vitamine K2 pour éviter la calcification du fluor dans les artères et le cerveau.
  • Éliminer les poêles et les casseroles en aluminium et les remplacer par des poêles et des casseroles en céramique ou en acier inoxydable.
  • Enfin, installer chez soi un système à osmose inversée pour enlever de l’eau le fluor et d’autres produits toxiques comme le chlore.

LISTE DES EAUX MINÉRALES QUI CONTIENNENT LE PLUS DE FLUOR 

Posted in fluor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *